Dénonçant une atteinte à leur liberté, près de 3.000 femmes de Annaba ont décidé de répliquer à des campagnes anti-maillot de bain sur les réseaux sociaux. Elles se baignent en bikini.

Lire la suite