Abdelhak Khiam, haut responsable de la sûreté marocaine, a affirmé que le Sud algérien était sous le contrôle d'AQMI. Une déclaration qui risque une nouvelle fois d’envenimer les relations entre Alger et Rabat.

Lire la suite